L'historien Jean Caubet es ses facettes les moins connues

Texte et sélection d'images : Alain Glayroux

Cliquez pour agrandir les images
 

Dans le numéro 63 de la Mémoire du Fleuve, le Trombinoscope des Tonneinquais, nous vous avons présenté les travaux de notre historien local Jean Caubet. Nous avons récapitulé notamment l’ensemble de ses ouvrages.

 

Nous ne pouvons résister à vous faire découvrir d’autres facettes de cet érudit qui de temps en temps se permettait une petite incartade en publiant des romans dit à l’Eau de Rose, sous le pseudonyme de Jean-François Saint Hilaire. Nous vous offrons deux pages de couverture.

 

Ce que nous savons moins c’est que pendant des années il a illustré les rubriques humoristiques du journal La Dépêche car il était aussi à ses heures un artiste peintre. Nous vous rajoutons une aquarelle réalisée par Jean Caubet et un dessin le représentant de profil.