L'artiste peintre Léon-Louis Cassel

Texte et sélection des photos : Alain Glayroux

Cliquer pour agrandir les images

 

Léon-Louis Cassel est né à Lille (59) le 10 mai 1873. Il est le fils de Louis Cassel, peintre décorateur, et de Marie-Justine Leroux. Il décède le 30 janvier 1961 à Paris.

 

En octobre 1885 (1):  Il entre à l’école des Beaux-Arts de sa ville natale, où il est l’élève de Pharaon de Winter, avec comme condisciple le peintre M. Edmond Jamois. Il devient l’élève de Bonnat et de Glaize à l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris (2).

 

Après la 1ère guerre mondiale il fixe sur ses toiles les vieilles rues pittoresques d'une petite cité (détruite entièrement par les Allemands) Dixmude (dans la région Flamande de la Belgique), mais aussi les rues et les quartiers de Montmartre à Paris.

 

En 1939, il quitte Paris pour se réfugier à Tonneins. Il se prend d'affection pour nos beaux paysages et surtout pour la vallée de la Garonne (3).

 

Vous pouvez voir une petite partie de son œuvre dans l’Hôtel de Ville de Tonneins. 

 

(1) Extrait du journal « La voix du Nord », jeudi 2 février 1961. Journal communiqué par M. Michel Vangheluwe, Conservateur du patrimoine, Archives départementales du Nord, que nous remercions.
(2) Acte de naissance, extraits du Dictionnaire de Biographie française et du dictionnaire Benezit, aimablement communiqués par M. Michel Vangheluwe, Conservateur du patrimoine, Archives départementales du Nord. 
(3) Texte extrait du numéro spécial « 20 ans », Dessinateurs, peintres et sculpteurs en Tonneinquais, La Mémoire du Fleuve, 2012. Nos remerciements à Mme Maria-Pia Checchetti.