Les foires à Tonneins

Texte et sélection des photos : Alain Glayroux

Cliquez pour agrandir les images

 

Il y a de cela quelques années en arrière les foires de Tonneins étaient victimes de leur succès. Il faut dire qu’à l’époque on ne lésinait pas sur les lots à gagner, comme une voiture un tracteur etc.

 

Aujourd’hui nous pouvons saluer la démarche des commerçants avec la vitrine de Noël mais aussi celle de la famille Ravail, forains Tonneinquais, qui proposent diverses animations pour animer les foires actuelles.

Certains souvenirs de notre enfance se sont effacés avec le temps, d’autres resurgissent, et parfois notre mémoire se veut sélective et ne retient que ce qui l’intéresse. Il y a un commerce ambulant qui fascinait beaucoup de Tonneinquais(e)s, c’était celui de la famille Tébaresky.

 

Dans l’annuaire de 1962, mis à notre disposition par Michel Bazas, ce commerce est inscrit à la rubrique « Confiseurs en gros » Tébaresky Rue Clouterie téléphone 2.47.

 

Il nous plaît de l’appeler « marchand ambulant de confiserie foraine », quand cette caravane se positionnait lors des foires, sur la place Jean Jaurès, notre plus grand défi était d’essayer d’amadouer les parents pour y faire une halte. Les différents bombons et les nougats nous réconciliaient avec la vie s’il en était besoin.

 

Nous avons aussi une pensée pour nos amis forains et notamment la famille Ravail, installée à Tonneins et qui essaye d’animer nos différentes foires. Nous vous présentons deux photos du premier manège acheté par le « patriarche » dans les années « 60 » qu’il installait place Zoppola. Encore aujourd’hui, vous pouvez venir vous divertir lors des différentes foires Tonneinquaises où vous croiserez cette famille de passionnés.

 

Nous mettons aussi à l'honneur les différentes fêtes Tonneinquaises, celle des fleurs, des vendanges et avec deux sortes de moyens de locomotion :

 

Un attelage hippomobile et un attelage avec un chien.

 

Mais aussi une fête réservée à un centenaire et un hommage aux gymnastes sans oublier nos chères Tonneinquaises avec de très beaux chapeaux.